Restos du Cœur

Depuis le déconfinement, je me rends tous les mardis soir à la distribution des Restos du coeur de paris sur le site des Invalides.

Deux de mes amis d’atelier, Arthur de Pins et Kek, y sont bénévoles depuis un moment.

Et Kek fait part de cette expérience humaine forte dans un très beau projet de bd à la fois juste, sensible et plein d’humour, publié en partie sur son blog.

J’étais très heureuse quand il m’a proposé de l’accompagner sur ce projet en venant dessiner sur place.

Ces dessins montrent assez  simplement un moment (1h30-2h environ chaque semaine) de distribution et de partage. 

L’humanité fragile et digne… tant que possible.

Au bout de quelques semaines, j’ai pu commencer à parler un peu plus aux bénéficiaires.
Une femme très touchante et passionnée d’histoire de l’art avec qui j’avais discuté la fois d’avant me raconte qu’elle a été aujourd’hui même voir l’expo Harper’s Bazar au Musée des Arts Décos qui vient de réouvrir. 

Un autre avec qui on évoque Berlin de ce 23 juin qui serait il y a 80 ans environ l’unique visite en France et aux invalides en particulier d’un homme sans humanité dont on aimerait oublier le nom… D’autres cherchent des masques, un sac de couchage, du rab…

Certains sont très marqués. D’autres pourraient tout à fait être des voisins, des collègues, nos amis..